Le confi, c’est fini đŸ˜Š

Alors cette premiĂšre semaine dĂ©confinĂ©e ? Pour ma part, je suis heureuse de passer Ă  une autre Ă©tape car ce confinement n’aura pas Ă©tĂ© simple.

Deux écoles ressortent de ces deux mois enfermés : ceux qui ont adoré et ceux qui ont détesté.

#TeamHaters du confi â˜đŸŸ.

Alors comme beaucoup, j’ai voulu combler mes journĂ©es en rĂ©alisant beaucoup d’activitĂ©s : sport, danse, cuisine, DIY et TIKTOK 😂.

PersuadĂ©e d’ĂȘtre heureuse dans cette abondance et entrainĂ©e par l’effervescence des rĂ©seaux sociaux, je suis tombĂ©e dans cette spirale qui s’en est avĂ©rĂ©e infernale.

Il Ă©tait pour moi interdit de se plaindre. Je bossais de chez moi, aucune personne de mon entourage n’était touchĂ©e par ce foutu virus, je vivais sous un toit avec des parents bienveillants BREF j’étais chanceuse.

Mais la rĂ©alitĂ©, c’est que bouleverser, voire cesser ses habitudes peut ĂȘtre dĂ©routant. Vivre h24 avec les mĂȘmes personnes ou vivre seul au quotidien peut ĂȘtre difficile et personne n’en parlait, voire trĂšs peu.

Dans un quotidien ultra rempli comme le mien, je n’ai pas le temps de penser Ă  moi. Vous savez le « moi intĂ©rieur Â», la fameuse introspection. Pendant ce confinement, c’était INEVITABLE. J’avais beau remplir mes journĂ©es de diverses activitĂ©s, mais 24h devenait une Ă©ternitĂ©.

Ce « trop » Ă©tait le moyen de combler un vide, mais surtout le moyen d’esquiver cette introspection.

Alors ces derniĂšres semaines de confinement m’ont permis de prendre du temps pour moi. J’ai commencĂ© le yoga, la mĂ©ditation (merci TrainSweatEat), j’ai repris la lecture et l’écriture, je me suis dĂ©tachĂ©e de mon portable et j’ai appris Ă  ne rien faire sans culpabiliser.

Je ne sais pas si vous avez ce sentiment mais la sociĂ©tĂ© et les rĂ©seaux sociaux diabolisent le fait de ne rien faire. On perdrait ce temps si prĂ©cieux oĂč on aurait pu ĂȘtre productif mais j’ai l’intime conviction que ce temps est nĂ©cessaire. Faire pause, se dĂ©tendre, ne rien faire, fait du bien et il ne faut pas en culpabiliser.

Finalement, c’était un mal pour un bien ce confinement. J’en ressors avec beaucoup d’enseignements sur moi, sur mon entourage, sur les autres, sur la vie surtout.

Et vous, comment vous l’avez vĂ©cu ce confinement ?

En attendant le prochain article, on se retrouve sur Instagram et sur TikTok , kiss 💋

Publié par judithmt

Lifestyle, blabla et bien plus ;)

2 commentaires sur « Le confi, c’est fini đŸ˜Š »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

%d blogueurs aiment cette page :